Les méthodes de Nessa Buonomo pour gérer son temps

Styliste & Directrice artistique, Nessa Buonomo  accompagne chaque jour des professionnels et des créateurs dans la réalisation de leurs contenus.

En plus d'être maman, elle est la boss de La mariée aux pieds nus et du StudioQuotidien. On ne peut pas rester indifférent face à son univers, minimaliste et élégant. 

Comment protèges-tu ton temps ?

Lorsque je me suis mise à mon compte il y a huit ans maintenant, je me suis très vite sentie débordée par mon activité.

Submergée par l’enthousiasme des débuts et l’envie de bien faire, je répondais par exemple aux mails à n’importe quelle heure, j’étais complètement esclave de mon activité.

Ma vie de famille en a très vite pâti. Alors que si j’avais quitté mon poste de salariée, c’était justement pour pouvoir profiter de ma fille qui venait de naître. J’ai donc mis peu à peu en place une routine et des règles que je me suis imposées, mais que j’ai appliqué également à mes clients.

Ils savent, par exemple, que je suis joignable sur certains créneaux horaires uniquement, par mail exclusivement. 

 

As-tu des routines ? Si oui, lesquelles ?

Mon réveil sonne à 5h15 et je suis devant mon écran avec ma tasse de café dès 6h00, après avoir pris ma douche, m’être préparée, et avoir géré les incompressibles du quotidien (la machine de linge, le lave- vaisselle...).

Puis j’amène ma fille à l’école et me rends au bureau où j’organise mon temps selon les principes du batch planning

Je réserve mes matinées aux tâches qui me demandent le plus de concentration, comme la comptabilité, les mails complexes, les stratégies ou les rendez-vous.

Après une pause déjeuner avec mes co-workers, je profite de l’après- midi pour les missions plus créatives, comme la réalisation de moodboard, ou d’identité visuelle. Je vais ensuite chercher ma fille à l’école, et profite un peu d’Instagram avant de dîner. 

Comment libères-tu du temps pour ce qui compte vraiment ?

C’est l’avantage d’être indépendante : pouvoir organiser mon temps comme je le souhaite. Mais travailler au développement de mon activité est quelque chose qui me passionne vraiment. Donc, même si mon travail exige ou me demande beaucoup, je fais en sorte de ménager des moments tout simples avec ma fille ou mon mari, qui nous permettent d’être ensemble et de profiter de chacun.

Quand je sens que j’ai du mal à décrocher de mon écran, je pense toujours à un témoignage d’une maman d’enfants devenus adultes et à qui on demandait ce qu’elle changerait dans sa vie si elle en avait la possibilité : « de faire durer encore et encore et autant que possible les câlins et les histoires du soir, ces moments du quotidien qui passent bien trop vite, et dont on ne se rend compte de l’importance que lorsqu’on ne les a plus ». 

Quand as-tu l'impression de perdre ton temps ?

Je déteste perdre mon temps dans des réunions qui s’éternisent où chacun a une opinion, et où personne ne sait vraiment pourquoi il est là. Je réduis du coup le temps accordé à ce genre d’exercice, et je ne prends jamais de rendez-vous sans savoir exactement où je mets les pieds. Ça marche plutôt pas mal pour l’instant. 

}, }); }); } })(); // ]]>

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés