Télétravail : Une nouvelle organisation du temps

Depuis un an déjà, nous sommes nombreux à télétravailler.

Nous avons découvert les joies et la liberté de boire son 36e café, cigarette à la bouche, en bas de jogging. Après deux semaines à ce rythme,  l’impression d’être à la frontière d’une zone de non-retour nous a traversé l’esprit !

Une fois ces petites angoisses passées, on constate tout de même des points positifs à ne pas aller au bureau. Finis les bruits de l’open space et les réunions qui ne servent qu’à caler une prochaine réunion, adieu les transports bondés, les sandwiches avalés vite fait devant l’ordinateur. On gagne beaucoup de temps mais attention on peut aussi en perdre.

 

Entre les petites assiettes healthy que l’on se concocte le midi, l’élaboration de playlist en écoutant enfin de la  musique sans casque mais aussi  les enfants qui déboulent dans notre « bureau » et le chat déboussolé qui demande sa pâtée toutes les deux minutes , on est vite à nouveau sous l’eau !

La frontière entre vie pro et vie perso devient poreuse et trouver alors la force de ne pas baisser les bras et de ne pas procrastiner peut s’apparenter aux travaux d’Hercule (tous les freelances vous le diront). 

Voici  quelques tips pour passer vos journées en télétravail de la manière la plus inspirante et la productive possible.

 

Comptabiliser les heures gagnées !

Dans son article 6 heures et 5 minutes c’est le temps de perdu au travail, Madame Figaro détaille les défauts d’organisation en entreprise ayant pour causes principales les réunions inutiles, les outils d’organisation inadaptés et le traitement des mails. On peut donc espérer qu’être chez vous va vous donner un peu plus d’autonomie dans votre façon de faire. Du moins on croise les doigts. Si l'on ajoute à cela les heures de transport en moins, nous voici avec un beau crédit temps dans notre agenda

Le revers de la médaille c’est justement de ne plus mettre de limite et de commencer à œuvrer à l’heure où blanchit la campagne. Ce n’est pas parce que le bureau jouxte la chambre qu'il faut en profiter pour checker ses mails dès 7 h 30 au saut du lit. On pourra au contraire se réjouir de ces précieux moments à notre disposition pour tester une nouvelle activité, emmener ses enfants à l’école ou rattraper des podcasts en retard. Bref, on est productif aux heures habituelles, ni plus, ni moins (quoique 😉)

En fin de journée, c’est pareil. iI est difficile de se rendre compte que la cloche a sonné. Habituellement vous voyez  passer devant vous un train de collègues qui quitte le navire, vous entrainant d’habitude dans leur sillage. Chez vous, n’ayant plus de notion de l’heure,  vous continuez à travailler sur votre petite prez alors que toute la famille est passée à table, ou que votre amoureux vous attend pour le dernier épisode de The crown . Remettez à demain ce qui ne presse pas, c’est-à-dire à peu près 99,9 % de vos missions !

 

Prendre le temps de bien aménager son bureau

Pour réussir à supporter le travail à la maison, nous vous encourageons fortement à établir des frontières claires entre vie pro et perso. Pour cela, la seule solution est de vous installer dans une pièce où vous pouvez fermer une porte, et si ce n’est pas possible, d'au moins vous munir au mieux de bons écouteurs. Une fois l’endroit déniché, il vous reste à trouver où poser votre ordinateur. Les heureux propriétaires de nos carnets nous envoient des photos in situ. Nous sommes fans de bureaux qui sont en désordre ! On aime tout autant les bureaux de fortune sur un coin de table, les bureaux qui font aussi lit, les bureaux-canapés avec un plaid sur les jambes et les bureaux dans les bistrots avec un café pour commencer la journée (nostalgie 😢).

 

Adieu décoration aseptisée, aménager son espace de travail

À moins de bosser dans une start-up dans la mode, il y a fort à parier que votre chaise de bureau habituelle n’est pas si design que ça, et que les odeurs de mauvais encens ne peuvent pas rivaliser avec nos bougies à la noisette  !

Puisque vous êtes chez vous, transformez votre lieu de travail en havre de paix. Vous avez tout le loisir d’accrocher au mur nos beaux planners pour planifier vos objectifs mensuels. Pour pousser un peu plus loin la personnalisation, n’hésitez pas à encadrer votre dreamboard de motivation pour l’avoir bien devant les yeux. D’ailleurs, si vous ne l’avez toujours pas conçu, il est temps de vous y mettre en suivant nos conseils.

 

Avoir le bon matériel à portée de main

Chez 23 heures 59 éditions, nous sommes adeptes du #goodtoolsgoodjwork. C’est fou comme un cahier qui s’ouvre à 180° avec d’épaisses feuilles de papier peut donner envie de pondre la meilleure des recos et si en plus on sort son plus beau stylo plume, les idées vont fuser à coup sûr !

Coté accessoires de bureau, notre sous-main va vous permettre de noter vos projets pros et personnels pour les avoir toujours sous les yeux. Nous vous encourageons à remplir votre bucket-list discrètement pendant les réunions insupportables sur Zoom.

Voilà, vous vous êtes créé un cocon, maintenant il va falloir vraiment se mettre à travailler. Deux conseils suffiront :

 Prendre un moment pour organiser sa journée 

En aménageant vos horaires de travail comme vous le souhaitez, il peut y avoir un risque : se rendre compte à 11heures que l’on vient de passer 1heure30 sur Instagram et qu’on est déjà HS. C’est normal ! Qui pourrait supporter d’avoir le cerveau qui passe d’un cours de yoga à une location de vacances ou des conseils de productivité en anglais sans être éreinté et, surtout, légèrement déprimé.

On évite donc le FOMO (fear of missing out) et on pose son téléphone dans un coin et on reprend sa to-do list pour avancer sur ce que l’on avait prévu.

 

Bannir le multi-tasking

Télétravailler, ça veut aussi dire que vous pouvez sortir le chien, vous laver les cheveux à 16 heures, ou tester une recette de légumes au four .

Croyez-en sur parole tous les freelances et indépendants rompus à l’exercice du télétravail quand ils vous parlent de lutte permanente contre la procrastination.

Pour avoir testé beaucoup de conseils de productivité pour concevoir le carnet du temps, celle qui me semble efficace c’est bien la méthode Pomodoro. Le principe est simple : 20 minutes de concentration pour 5 minutes de pause. Ce cycle est à renouveler tant que l’on n’a pas fini.

Enfin pour arrêter de culpabiliser si vous avez passé un certain nombre d’heures loin de votre table de travail, sachez qu’il est bien plus important de se concentrer sur l’obtention de résultats plutôt que sur le temps passé à votre bureau.

Allez hop, prolongez votre pause après la lecture de cet article, éloignez-vous des écrans et allez faire un tour  ! 

 

_______________________________________________________________

#GOODTOOLSGOODWORK

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés